• Chronique de «Plusieurs reflets dans le miroir» by Florence Chevalier

     

     

     

    Petites infos concernant l’auteur :

    Passionnée par les littératures de l’imaginaire, Florence Chevalier a une prédilection pour les ouvrages destinés aux adolescents et aux jeunes adultes. Elle a suivi des études d’anglais et d’arts plastiques et travaille dans le milieu du livre depuis le début de sa carrière.
    L’adresse de son blog :

    http://florenceetleslivres.blogspot.fr/

    [Source : Booknode]

    Résumé :

    Sur le chemin du lycée, Violette, seize ans, vit une expérience plus qu’étrange : elle prend l’apparence de sa chanteuse préférée, déclenchant ainsi l’hystérie des fans présents sur les lieux.

    Avec sa meilleure amie Bérénice, l’adolescente essaie de résoudre le mystère de sa transformation. Est-il lié au destin tragique de sa mère ? Violette serait-elle également en danger ? Les réponses viendront de là où elle ne les attend pas.

    Mon avis :

    En ce qui me concerne , cela sera un avis majoritairement positif.

    Le concept me plaisait déjà avant de lire le tome 1 et j’avoue que Violette est bien plus sage que moi . Si j’avais eu ce pouvoir , j’aurais sûrement fait les quatre-cent coups .Les personnages sont attachants , tous anti-héros , n’ayant rien demandé , se retrouvant chargé d’une mission , d’un fardeau et possédant des émotions humaines telles que la colère ou l’amour. J’aurai cependant aimé quelques approfondissements concernant quelques relations telles que celle entre Violette et Lucas ou encore Corrine et la mère de Violette ; mais cela reste un détail ..

    Le style d’écriture est assez bon , le présent est un très bon choix ( comme l’histoire est racontée à la première personne du singulier , si l’histoire avait été écrite au passé , on aurait de suite su que Violette s’était tirée des mauvais pas auxquels elle est confrontée). Le style est assez simple et cela favorise la relation entre les lecteurs et l’histoire. J’apprécie aussi le fait que l’intrigue ne parte pas dans tous les sens , cela renforce l’ aspect « vraisemblable » du récit , bien que nous n’ayons presque aucune indication de lieu , un décor est planté , l’auteur ne cherche pas à se fondre dans le style américain , les noms et prénoms restent francophones.

    J’ai cependant quelques reproches à faire à l’auteur. À la différence du théâtre classique , un récit peut s’étendre sur une longue période , l’histoire nous est ici raconté dans une sorte de journal de bord et l’action se déroule sur un peu plus d’une semaine ! Une semaine bien remplie dirai-je ; Violette découvre sa nature ( à laquelle elle réagit avec une maturité insoupçonnable pour une fille de 16 ans et demi ! ) , sa mère biologique décède dans la même semaine , puis une attaque , une fuite etc… Et malgré ça Violette reste debout , l’histoire perd ici de son réalisme. Les sentiments de Violette quant à sa condition me paraissent sous-développés ; sous-exploités. L’action se fait peu présente , il n’y a aucune scène de lutte et pourtant il y avait matière à l’ouvrage. Ce n’est pas tout , l’auteur à la gentillesse de laisser à Violette une pause d’un an et demie , durant lesquels ils se passe quoi ? Mystère ! Une ellipse malvenue selon moi.

    Bilan :

    Une histoire au fort potentiel , un très bon concept , une bonne base et de bons personnages mais aussi quelques manques d’approfondissement qui nous laissent un peu amères. Je tiens à dire que ma critique reste positive , j’ai dévoré ce tome en une journée. Je prend ce tome pour un déclencheur à l’action et j’espère ne pas me tromper.

    Remerciement :

    Je tiens à remercier les éditions Valentina et Livraddict de m’avoir permis de participer à ce partenariat et espère pouvoir faire la chronique du tome 2 .


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :